Interview : les souvenirs de Noël de Jujube en Cuisine

La blogosphère "food" compte l'une des communautés les plus actives et les plus nombreuses. Beaucoup de gourmands et de gourmets ouvrent un petit espace digital dans le but de partager leurs recettes avec d'autres passionnées. En bons gourmands, nous sommes des adeptes de ces sites. Et notamment de Jujube en Cuisine. Blog  alléchant et généreux tenu par Julie. Elle revient pour nous sur ses souvenirs de Noël... 

Que préfères-tu dans les fêtes de Noël ?
J'aime l'ambiance particulière qui règne un peu partout dans la ville. Les lumières, la musique, les décorations qui brillent... Même l'air semble avoir une senteur différente (et non, ce n'est pas qu'à cause du vin chaud ! ;-) ).
C'est aussi une période particulièrement gourmande, et comme je le suis aussi, cela ne peut que me plaire.

Quel est ton plus beau souvenir  d’enfance de Noël ?
Je n'ai pas un souvenir précis, ce sont en fait tous mes Noël d'enfance chez mes grands-parents paternels qui forment mon plus beau souvenir.
Nous ne sommes pas très "tradition" dans la famille, Noël était surtout une occasion de nous retrouver tous ensemble pour quelques jours (j'ai une petite famille "éclatée" géographiquement parlant), la maison était en effervescence, un "joyeux bazar"... j'adorais ça !
Je me souviens d'une année où nous avions ouvert nos cadeaux avant de passer à table. J'ai découvert tôt d'où venaient les cadeaux, ce qui finalement arrangeait bien tout le monde -- y compris moi -- nous ne sommes pas réputés pour être dotés d'une grande patience dans la famille, surtout à Noël. Je me souviens de ce sentiment d'interdit ("Ouvrir les cadeaux à 20 heures ? C'est possible ???") mêlé à l'excitation de faire cesser ce suspens insoutenable de savoir ce qui se cache sous le papier cadeau... Je ne sais pas si mes souvenirs sont fidèles à ce qu'était vraiment Noël à cette époque là, j'idéalise peut-être un peu... Mais ces quelques jours étaient magiques !

Pour les repas de fête, tu innoves ou bien tu fais un plat traditionnel de Noël ?
Je vais peut-être casser un mythe mais je ne cuisine pas à Noël. Eh oui, je suis peut-être la seule blogueuse culinaire au monde qui ne cuisine pas pour les fêtes ! Enfin si, je fais une chose : la bûche ! Mais hé, c'est une sacrée responsabilité la bûche ! 
Chaque année je tente une nouvelle recette : un biscuit roulé, une bûche glacée, crème au beurre, mousse de fruits, chocolat, marron glacé...
C'est compliqué la bûche finalement, il faut qu'elle soit assez gourmande pour faire envie, mais pas trop "lourde" pour parvenir à s’imposer après le repas souvent trop charger. Tout un art en fait ! (oui bon, j'exagère peut-être un peu, mais il faut bien que je valorise ma petite participation au menu)

Si Noël avait une odeur et une couleur, ce seraient lesquelles et pourquoi ?
Noël est vert et il sent la neige. Et je n'ai pas la moindre idée de pourquoi.
Le vert par rapport à la couleur du sapin j'imagine, en revanche pour la neige c'est le grand mystère, j'habite dans le sud de la France où il ne neige pour ainsi dire jamais. Je fantasme les Noël enneigés bien que je déteste le froid, je suis une énigme pour moi-même sur ce sujet...

 Quels sont les produits que tu préfères chez www.maginea.com ?

J'adore l’électroménager, heureusement je suis limitée par la taille de mes placards, je serai capable d'avoir un appareil pour chaque préparation / cuisson !

En ce moment j'avoue être particulièrement attirée par les petits batteurs électriques, le mien vient de me lâcher après 10 ans de bons et loyaux services, j'avais le Batteur Easy Max Compact de Moulinex, il était parfait.

J'aime beaucoup également le rouleau à pâtisserie avec disques de réglages d'épaisseur, un jour il sera dans ma cuisine ! (et je n'aurais plus à me battre avec toutes sortes d'astuces bancales dont j'ai le secret... Comme les crayons de couleurs de ma fille par exemple pour déterminer l'épaisseur d'une pâte à biscuits. On a vu plus pratique comme technique !)

Quels sont tes projets pour 2015 ?
J'ai pour habitude de ne rien prévoir trop à l'avance, que ce soit dans ma vie personnelle ou professionnelle. Les choses se profilent généralement presque à la dernière minute, de toute manière je ne suis efficace que dans l'urgence. Le stress est un fabuleux moteur !
Je vais donc profiter des derniers jours de 2014 avant de penser à 2015... ;-)

Comment prendre soin de soi après une grossesse

 

Une future maman se pose 1001 questions. Entre celles qui concerne son enfant à naître, sa nouvelle vie, les questions autour de son nouveau corps figurent en bonne position. Parce qu'il n'est pas toujours évident de savoir comment s'alimenter après une grossesse, nous avons posé nos questions à Laura, diététicienne à Bordeaux.

Une maman qui vient d’accoucher peut-elle manger à nouveau comme elle le souhaite ? 
 -Non, pas comme elle le souhaite (pas trop de gras, de sucre, et pas de régime non plus) mais elle doit manger de façon équilibrée, avec tous les groupes d'aliments. Elle doit avoir 3 repas + 1 collation par jour. Surtout ne pas sauter de repas, elle a besoin d'un apport énergétique régulier.

Pourquoi les besoins nutritionnels d’une femme qui vient d’accoucher sont différents qu’habituellement ?
C'est surtout les besoins des femmes qui allaitent qui sont différents. En effet, la production de lait demande beaucoup d'énergie, c'est pourquoi les besoins caloriques de la femme allaitante sont plus importants que la femme non-allaitante.
Il faut insister sur les laitages pour l'apport en Calcium mais aussi augmenter sa consommation d'eau (le lait est constitué de plus de 90% d'eau).

Pour reprendre des forces, quels sont les aliments particulièrement indiqués ?
 La fatigue se fait ressentir notamment si nous sommes carencées en fer. Il faut donc manger sa part de protéine au déjeuner + dîner, ainsi qu'à la collation pour la femme allaitante (un yaourt, du fromage, du fromage blanc... pour le gouter avec un fruit ou un féculent).

Pour une maman qui fait le choix d’allaiter, existe-t-il des aliments qui favorisent la production de lait ou au contraire qui la coupe ?
 Les aliments qui favorisent la production de lait sont : les carottes crues, les lentilles, le fenouil, la verveine (même si cela n'a pas été prouvé scientifiquement).
Les aliments qui coupent la production de lait sont: le persil, le chou vert, la sauge et l' oseille.
ATTENTION, il ne faut pas consommer des excitants (alcool, tabac, café, coca, thé), car les stimulants passent dans le lait maternel.

Quelles sont les astuces pour perdre du poids après un accouchement sans faire de régime draconien ?
Il faut reprendre une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins (si l'on décide d'allaiter, la femme allaitante aura besoin de plus d'énergie et donc de plus de calorie qu'une femme qui décide de ne pas allaiter).
Il faut aussi reprendre une activité physique, adaptée. On commence par exemple par de la marche (au parc ou autre).

Il faut aussi savoir qu'une femme qui décide d'allaiter pourra "mieux" perdre ses kilos pris. Pourquoi ? Parce-que l'allaitement aide à éliminer les réserves de graisse (prise lors de la grossesse) qui servent à la production du lait maternelle.