Comment prendre soin de soi après une grossesse

 

Une future maman se pose 1001 questions. Entre celles qui concerne son enfant à naître, sa nouvelle vie, les questions autour de son nouveau corps figurent en bonne position. Parce qu'il n'est pas toujours évident de savoir comment s'alimenter après une grossesse, nous avons posé nos questions à Laura, diététicienne à Bordeaux.

Une maman qui vient d’accoucher peut-elle manger à nouveau comme elle le souhaite ? 
 -Non, pas comme elle le souhaite (pas trop de gras, de sucre, et pas de régime non plus) mais elle doit manger de façon équilibrée, avec tous les groupes d'aliments. Elle doit avoir 3 repas + 1 collation par jour. Surtout ne pas sauter de repas, elle a besoin d'un apport énergétique régulier.

Pourquoi les besoins nutritionnels d’une femme qui vient d’accoucher sont différents qu’habituellement ?
C'est surtout les besoins des femmes qui allaitent qui sont différents. En effet, la production de lait demande beaucoup d'énergie, c'est pourquoi les besoins caloriques de la femme allaitante sont plus importants que la femme non-allaitante.
Il faut insister sur les laitages pour l'apport en Calcium mais aussi augmenter sa consommation d'eau (le lait est constitué de plus de 90% d'eau).

Pour reprendre des forces, quels sont les aliments particulièrement indiqués ?
 La fatigue se fait ressentir notamment si nous sommes carencées en fer. Il faut donc manger sa part de protéine au déjeuner + dîner, ainsi qu'à la collation pour la femme allaitante (un yaourt, du fromage, du fromage blanc... pour le gouter avec un fruit ou un féculent).

Pour une maman qui fait le choix d’allaiter, existe-t-il des aliments qui favorisent la production de lait ou au contraire qui la coupe ?
 Les aliments qui favorisent la production de lait sont : les carottes crues, les lentilles, le fenouil, la verveine (même si cela n'a pas été prouvé scientifiquement).
Les aliments qui coupent la production de lait sont: le persil, le chou vert, la sauge et l' oseille.
ATTENTION, il ne faut pas consommer des excitants (alcool, tabac, café, coca, thé), car les stimulants passent dans le lait maternel.

Quelles sont les astuces pour perdre du poids après un accouchement sans faire de régime draconien ?
Il faut reprendre une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins (si l'on décide d'allaiter, la femme allaitante aura besoin de plus d'énergie et donc de plus de calorie qu'une femme qui décide de ne pas allaiter).
Il faut aussi reprendre une activité physique, adaptée. On commence par exemple par de la marche (au parc ou autre).

Il faut aussi savoir qu'une femme qui décide d'allaiter pourra "mieux" perdre ses kilos pris. Pourquoi ? Parce-que l'allaitement aide à éliminer les réserves de graisse (prise lors de la grossesse) qui servent à la production du lait maternelle.

Babayaga, le site qui voit la déco des petits en grand

Des webzines et des blogs qui s'articulent autour de l'univers de l'enfance, il y en a beaucoup... Mais rares sont ceux qui arrivent véritablement à tirer leur épingle du jeu. Babayaga est de ceux-là. Entre reportage photo, sélection shopping, DIY et free printable, les parents auront de quoi se mettre sous la dent !

Bonjour l’équipe de Babayaga, est-ce que vous pouvez vous présenter ? Bonjour! Je m’appelle Solène, j’ai 33 ans. Journaliste de formation je suis à l’origine du projet de Babayaga. J’ai trois enfants: Capucine, Louise et Alban, qui ont 7, 5 et 3 ans. Je me suis entourée d’une (toute) petite équipe (très talentueuse!!) : Guillemette, 23 ans, diplômée d’une école de commerce, m’a rejoint dans l’aventure au moment du lancement du site. Guillemette n’est autre que ma petite sœur...! Elle suit le projet depuis ses balbutiements: après un stage de fin d’études à New York, elle est rentrée en mai et a voulu (à ma grande joie!) m’accompagner dans cette aventure... Quant à Marie, 36 ans, graphiste et illustratrice, je l’ai rencontrée il y a quelques années via la crèche de nos enfants. Elle a deux petites filles, Capucine et Violette, 5 et 3 ans. Lorsque je cherchais quelqu’un pour réaliser le logo, j’ai tout de suite pensé à elle car j’adore son trait de crayon, qui correspondait tout à fait à l’image que je voulais avoir. Elle s’est tout de suite prise au jeu et depuis elle n’a pas quitté l’aventure, bien au contraire!

Quelle est la signification de votre nom, Babayaga ? Baba Yaga est une figure célèbre des légendes slaves qui apparaît souvent dans des contes russes ou polonais pour enfants. C’est une sorcière et une ogresse laide et méchante… ! J’aimais l’idée de prendre le contre-pied des mots ou expressions « gnangnans » qui peuvent venir à l’esprit lorsque l’on pense à l’univers des enfants, sans pour autant m’en éloigner complètement. Et mes enfants adorent l’histoire de Baba Yaga... J’aimais aussi sa sonorité, l’imaginaire qu’il peut susciter... Après un petit sondage dans mon entourage, il a été validé !

Comment est née l’envie de créer un site pour les mamans à destination des enfants ? J’ai voulu créer un projet qui rassemble tout ce que j’aime : l’écriture, le web, la déco pour enfants. Après avoir fait le choix de mettre ma carrière professionnelle entre parenthèses, j’ai eu envie de reprendre le chemin du travail en lançant ce projet. Passionnée de décoration de manière générale, et de décoration pour enfants depuis que je suis maman, je me suis vite rendue compte que le web était une mine d’or pour trouver des boutiques en ligne, des créateurs/créatrices de talent ou simplement des idées pour faire une déco sympa, notamment grâce à des blogs de mamans talentueuses. Je trouve que les magazines ou les sites internet parlent assez peu de l’univers des enfants, ou souvent en montrant des produits certes beaux mais souvent hors de prix (tout du moins pour moi!). J’ai voulu créer un site qui mette en avant des produits plus abordables, même si c’est tout à fait subjectif, de grandes enseignes comme de créateurs plus confidentiels. J’essaie de faire un site qui donne une grande place aux mamans, qui sont invitées à partager leurs conseils, leurs astuces, leurs bonnes idées de déco. Je tenais à faire un magazine “collectif” et participatif, un magazine sans prétention mais agréable à parcourir (j’espère!) !

Guillemette, Solène, Marie

Vous êtes 3, comment faites-vous pour vous mettre d’accord sur les sujets à traiter ? Les choses se font assez naturellement... Dans une petite structure comme la nôtre, on est amené à faire chacune un peu de tout! On fouille beaucoup sur internet, on s’inspire de nos vies de maman (pour Marie et moi du moins :-) ), de nos enfants, de nos coups de cœur... Lorsque l’une de nous a une idée ou a fait une trouvaille, on en discute tout simplement! Et nous avons de la chance, nous commençons à recevoir de plus en plus de propositions spontanées de mamans talentueuses, que ce soit pour un DIY, pour présenter une chambre d’enfants ou partager une bonne adresse. A côté de cette phase de recherche qui est commune, nous avons chacune nos missions, facilitées par le fait que nous avons des profils assez différents. Une fois que les idées et propositions sont validées, je m’occupe du rédactionnel et des mises en pages des articles; Marie s’occupe des prints et travaille sur un projet de fin d’année (secret pour l’instant!!), Guillemette travaille sur la phase marketing du site (car soyons honnêtes, nous aimerions gagner - un peu - notre vie avec le webzine!).

« Voir en grand la déco des enfants » : pour vous l’univers des enfants c’est du sérieux ? Oui bien sûr! Je suis souvent déçue lorsque j’achète un magazine de décoration généraliste de n’avoir que très ponctuellement des dossiers “spécial chambres d’enfants” au même titre que vous avez un dossier “luminaires” ou “salle de bain”! La décoration de leur univers (et plus largement les accessoires qui entrent dans leur quotidien) est pour moi aussi importante que le salon ou la chambre des parents. Nos enfants y passent beaucoup de temps et pour plusieurs années, autant leur créer un endroit qu’ils aiment et dans lequel ils se sentent bien!

Vous êtes fan de déco. Quel style vous parle le plus et pourquoi ? Je n’ai pas de style “de prédilection”, même si, et rien d’original, j’aime beaucoup l’ambiance vintage... Dès que j’en ai l’occasion je fais les vide-greniers... J’aime l’idée que les objets aient une histoire, un passé, plusieurs vies! Mais pas de total look chez nous; j’aime en fait surtout l’idée de mélanger les styles, sous peine de me lasser trop vite!

Une chambre doit être composée de... ... meubles beaux et pratiques! Pas trop fragiles évidemment pour ne pas être agacé à la moindre rayure des enfants... Des meubles pas trop imposants non plus pour laisser un espace de jeu le plus grand possible (sous peine de voir le salon et autres pièces envahis! Quoique c’est de toute façon le cas non?!) . Avec beaucoup de boîtes, paniers, caisses et autres pour cacher facilement et rapidement leur bazar mais aussi pour que le rangement soit facile pour les enfants. J’ai aussi une vraie passion pour les livres, un coin lecture est donc indispensable! D’ailleurs, nous en présenterons de plus en plus dans le magazine. Et enfin, j’adore les affiches pour enfants, petit détail déco pas cher qui habille les murs et personnalise une chambre. Les sites comme Etsy sont pour moi des mines d’or...

 

Quels sont vos produits préférés sur www.maginea.com ?

En voici quelques uns parmi d’autres qui nous plaisent, en vrac !

http://www.maginea.com/fr/fr/c4869/p201404010045/lampe+ours+ernest/

http://www.maginea.com/fr/fr/c4023/p201103210131/maxi+cuisine+chic+avec+8+accessoires/

http://www.maginea.com/fr/fr/c2727/p201201200088/coussin+de+sol+capiton+romeo+40+x+40+x+9+cm+bleu+canard/

http://www.maginea.com/fr/fr/c4065/p201103080057/scooter+bleu+a+bascule/

http://www.maginea.com/fr/fr/c4131/p201102150084/rocking+chair+enfant+blanc/

http://www.maginea.com/fr/fr/c4921/p201407210066/boite+carton+adekuat+crayons+sans+pretention/

http://www.maginea.com/fr/fr/c4925/p201310010199/boite+carree+15+x+15+x+15+cm+ocre/

Quelles sont vos actus pour la fin de l’année  2014 ? On a plein d’idées de projets, il faut faire le tri, avancer doucement mais sûrement! On rêve, un jour, de pouvoir créer une version papier... Affaire à suivre !

Interview d'ADEN+ANAÏS

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de votre marque ?
L'histoire de Raegan, co-fondatrice d'Aden+Anais®
Après avoir quitté son Australie natale pour se rendre aux États-Unis, la nouvelle de sa première grossesse en 2003 a déclenché chez Raegan, de nombreuses émotions contrastées. Même si sa famille était à l'autre bout du monde, les traditions australiennes de la maternité ne l'avaient pas quittée. Parmi ses priorités figuraient les maxi-langes en mousseline que les mamans australiennes utilisent pour emmailloter leurs bébés. Lorsqu'elle en chercha à New York, elle fut surprise de n'en trouver nulle part. Ayant écumé tous les magasins à travers les États-Unis pour trouver les couvertures douces et perméables à l'air utilisées par les mères partout en Australie, Raegan est revenue bredouille. Chaque lange qu'elle trouvait était trop petit, trop épais, et dans son esprit simplement pas adapté pour emmailloter sa première fille, Anais. Sans hésiter, Raegan s'inspira de la République de Platon - inventer par nécessité - et devint entrepreneur dans le secteur de la layette, en quelque sorte une maman qui s'était trouvé une mission. aden + anais® est né en juillet 2006, et ses produits sont aujourd'hui disponibles dans des milliers de magasins répartis dans 63 pays dans le monde entier.

 

Quels sont vos produits emblématiques ?
Le pack de 4 maxi langes 120 x 120 cm est ce qui nous a fait connaitre il y a 4 ans en France. Au fil des années, suite à la demande des parents, nous avons lancé le musy : langes 70 x70 cm. Notre bavoir d’épaule burpy bib® est un modèle déposé. Unique en son genre. Il est super pratique. Enfin nos gigoteuses classiques sont tout simplement magiques.
Dans tous les cas nous revenons aux langes. Prenez la gigoteuse, il s’agit bien d’un lange serti d’une fermeture éclair ; pour le drap housse, il s’agit d’un lange auquel nous avons ajouté un élastique, la couverture de rêve est composée de 4 langes….
Toute la collection aden + anais se définie autour du lange en mousseline.

Quelle est la particularité du secteur de la puériculture ?
C’est un secteur qui se renouvelle sans cesse. Chaque jour, des milliers de bébés naissent et grandissent. C’est un secteur innovant ou les consommateurs nous font entièrement confiance. Le bien-être des nourrissons est entre nos mains, c’est très important d’être à l’écoute des besoins des parents et des bébés …    C’est un secteur ou le client est à la fois le parent et le nourrisson. Il faut absolument satisfaire les 2. Notre slogan « créé pour bébé,  conçu pour vous » résume bien cette pensée.

Pour vous l’écologie est une question centrale ?
Nous avons une collection en mousseline 100% coton biologique, certifié GOTS, une collection en mousseline 100% coton naturel et une collection en mousseline 100% fibre de bambou. Toutes nos références sont soient 100% laine de Mérinos, 100% coton ou 100% fibre de bambou... Il n'y a pas de mélange, pas de produits nocifs pour la peau des bébés, pas d'Azo dans les imprimés,...

Nous venons tout juste de lancer une nouvelle collection en 100% mousseline de laine de Mérinos. Celle-ci est fabriquée à partir de laine de Mérinos Australiens. En choisissant de collaborer avec l'association Woolmark, nous avons choisis la qualité. La laine de Mérinos provient, en effet, de fermes respectueuses des moutons, de l'environnement et des hommes.

Quelle sera votre actualité pour la fin d’année 2014 ?
En partenariat avec La Woolmark Company®, aden + anais® a réussi à associer leur célébrissime mousseline avec la laine Mérinos afin de créer une splendide et luxueuse mousseline de Mérinos : le must absolu en terme de douceur, de luxe et de légèreté pour bébé !