Parlons de fleurs avec la blogueuse Glycine Blanche - interview

1. Pouvez-vous nous dire qui se cache derrière ce joli pseudo ?

 Tout d’abord, j’ai choisi ce pseudo car il représente une fleur simple, éphémère mais toujours fidèle au rendez-vous annuel pendant de nombreuses décennies. De plus, elle pousse bien en montagne, résiste au froid, ce qui est important pour moi car j’habite dans les Pyrénées.

En fait, j’aime beaucoup prendre le temps de connaître la « personnalité » de chaque plante et fleur du jardin. C’est aussi ce qui m’intéresse chez les personnes. Quand on commence à jardiner, on sélectionne les fleurs, les arbustes et les arbres qui nous plaisent, on les plante, on leur donne des soins et progressivement on s’attache à eux. On apprend à les connaître. Au fil des ans, on ne regarde plus son jardin de la même façon qu’au début. Il y a les fleurs « anciennes », celles qui reviennent chaque année et qui ont pris leur place. On connait leurs besoins, on surveille leur épanouissement. Et puis, il y a les petites « nouvelles », découvertes dans un livre, une jardinerie ou sur un blog et que l’on va apprendre à connaître. C’est exactement comme dans les relations sociales.

En fait, derrière le pseudo de « Glycine blanche », il y a juste quelqu’un qui apprécie cette multitude de rencontres et de petits bonheurs simples et quotidiens que procure le jardin.

J’aime aussi la sensation d’être seule avec la nature. Je pense que notre société nous pousse vers un étourdissement permanent. On nous fait croire que pour être heureux, il faut être comme ça, faire ça, acheter ça ou penser ça…Un endroit où on peut s’isoler, réfléchir, observer , être face à soi-même et se sentir exister autrement qu’à travers le regard des autres est indispensable, à mon avis, pour se remettre les idées en place et décharger la pression. En fait, Glycine blanche aime le sentiment de liberté

2. Quand et pourquoi avez-vous commencé à bloguer ?

 J’ai commencé à bloguer en Avril 2011. C’était au début du printemps et je prenais des photos des fleurs qui commençaient à refleurir dans le jardin. Cela fait de nombreuses années que je fais des photos de fleurs juste pour le plaisir. J’en ai un stock assez impressionnant ! J’ai eu envie de les partager et je me suis intéressée aux blogs. En fait, entre l’idée et la création du blog, il n’y a eu que deux jours !

Petit à petit, j’ai essayé d’améliorer certaines choses sur mon blog au fur et à mesure que j’en comprenais mieux les manipulations techniques.

J’ai constaté que certaines personnes, qui partagent cette passion, sont venues spontanément et sont revenues régulièrement. Cela m’a donné envie de continuer.  Je ne le regrette pas une seconde, car c’est un échange mutuel et durable même si ça demande du temps. Et cela m’a permis de faire de belles rencontres.

 

3. Vous avez une vraie communauté autour de vous, avez-vous rencontré « en vrai » certaines de vos lectrices ?

 Non, je n’ai jamais rencontré les lectrices qui viennent me rendre visite sur le blog. Je trouve que cela fait partie du charme de ces rencontres. On parle de notre passion les fleurs, de jardins, de météo et on oubli tout les reste. Les soucis, les difficultés de la vie n’existent plus. Ce serait plus difficile de faire abstraction de cela si on se connaissait.  De nombreuses lectrices sont fidèles depuis la création du blog et sont de vraies passionnées de jardinage. Si je ne connais pas le nom d’une fleur, je la met en photo et j’ai la réponse dans les commentaires ! D’autres me disent qu’elles habitent en ville, dans un appartement et ont plaisir à voir les fleurs et la nature à travers mes photos à défaut de les voir dans leur environnement quotidien. J’aime l’idée de partager ce plaisir.

 

4.  Sur votre blog, on retrouve pas mal de photos de parcs, quand vous voyager c’est un passage obligatoire ?

En général, oui même si le terme obligatoire est un peu fort. Disons que c’est un plaisir dont je ne me prive pas !

L’Angleterre, les îles Anglo-normandes, sont évidemment des destinations influencées par l’art du jardinage qui y est culturel. A ce jour, mon plus gros coup de cœur est Samorès Manor sur l’île de Jersey que je conseille à toutes les personnes qui aiment découvrir les beaux jardins.

Cependant, je fais également des voyages qui n’ont pas cet objectif.  Le choix d’aller à Prague en Janvier sous la neige n’était pas motivé par la découverte des jardins !

Lors des voyages, j’apprécie aussi beaucoup flâner dans les musées qui détiennent les œuvres des grands peintres. J’y retrouve le bonheur que procurent les couleurs, les formes, la composition et la créativité… tous ces éléments qui sont aussi présents dans le jardin.

 

5.  Parlons de votre passion pour les fleurs à présent : pour vous jardiner, c’est une passion que vous avez toujours eu ?

C’est une passion que j’ai depuis longtemps. Elle se transmet dans ma famille depuis plusieurs générations. Ma mère est la reine du bouturage et j’en profite ! Je pense qu’il est important d’apprendre aux enfants dès leur plus jeune âge à aimer les plantes, à les faire pousser et à les connaître. De plus, ça apprend la patience sauf que pour moi, ça n’a pas trop fonctionné à ce niveau !

 

6.  Quels sont vos indispensables pour jardiner ?

Avant tout, de bons outils solides que l’on garde longtemps. Certains jardiniers âgés ont eu les mêmes outils toute leur vie et j’aime cette idée de longévité.

Ensuite un bon abri de jardin assez grand, fonctionnel pour tout ranger et joli si possible, c’est encore plus agréable. J’adore être dans cet endroit. Je crois que j’ai une certaine nostalgie des cabanes de l’enfance !

Je suis tout même très sensible aux petits détails comme les jolies étiquettes à planter, les gants de jardins avec de beaux motifs…  J’avoue que sur votre site les marques « secret du potager » et « esschert design » ne me laissent pas insensible !

Les nouveautés sont toujours agréables à découvrir. Cette année, je vais essayer l’ustensile en bois qui permet de faire des petits pots de semis en papier journal biodégradables.

Mais, ce qui est primordial, ce sont les livres sur le jardinage et les fleurs car , dans un jardin, on est en perpétuel apprentissage et j’aime apprendre !

 

7.  Etes-vous plutôt sensible à l’esthétique des jardins à la française ou à l’anglaise ? ou alors des jardins modernes ?

 Personnellement, je me sens mieux dans les jardins « à l’anglaise » ou « jardins paysagers » mais je ne pense pas être la seule car ils sont plus en accord avec notre société actuelle et la conception de l‘esthétique dominante à ce jour. Ils donnent un sentiment de liberté et sont pleins de surprises. En plus, ils nous laissent croire que c’est la nature qui a fait tout le travail… alors qu’ils demandent énormément d’entretien.

Cependant, j’apprécie beaucoup les jardins à la française qui sont liés à tout jamais au XVIIème siècle, à Versailles et à Le Nôtre… mais aussi maintenant à Alain Baraton qui nous raconte de succulentes anecdotes dans un de ses livres « Le jardinier de Versailles » !

Je trouve que ces jardins « à la française » sont aussi importants que les palais ou les châteaux qu’ils entourent. Un palais sans un magnifique jardin ne serait pas un palais !

Je ne suis pas d’accord quand des personnes opposent ou comparent ces deux conceptions de jardins. Tous ces endroits sont de véritables œuvres et il suffit juste de les apprécier à leur juste valeur. J’aime l’opéra et le rock, les œuvres de Picasso et celles de Watteau ou de Rubens… et je n’ai pas envie de choisir ! En fait, je m’intéresse à tous les jardins du moment qu’ils ont une identité : les jardins zen, les jardins modernes, les jardins de curés, les jardins méditerranéens, les jardin de plantes médicinales ou médiévaux…

Il est d’ailleurs toujours intéressant de lire les écrits des jardiniers des siècles précédents comme Gertrude Jekyll ou Jorn de Précy. On se rend compte que les siècles passent et que les préoccupations concernant la nature restent à peu près les mêmes… et je trouve rassurant de voir que l’homme n’a pas d’emprise sur tout !

 

8.   La couleur vive rentre dans les jardins sous forme de pots de fleurs et autres accessoires de jardin : êtes-vous sensible à cette tendance ?

 Oui, je trouve les décorations très agréables dans les jardins à condition qu’elles restent au service des plantes et non l’inverse. Il faut, à mon goût, qu’elles soient discrètes, cohérentes entre elles et avec le style du jardin. J’apprécie les petites statues ou les belles mangeoires et abris pour les oiseaux ou les insectes. Je recherche toujours les vieux objets de jardin (arrosoir, seaux,…) en zinc chez les brocanteurs mais comme ils sont devenus à la mode, ils sont de plus en plus rares. Certaines décorations faites « maison » avec des branches de noisetiers sont aussi très jolies. L’offre s’est étendue au cours des dernières années et on trouve toujours de belles surprises sur les sites ou dans les jardineries.

Par contre, ce que l’on ne trouve pas facilement en France, qui n’est pas de la déco mais qui est bien pratique pour le jardinier, ce sont de jolis cahiers ou journaux du jardin dans lesquels on peut noter nos plantations ou nos observations au fil des saisons. Je suis obligée de les ramener d’Angleterre et ça prend de la place dans la valise !

En conclusion, je trouve que ce qui est important au jardin, c’est que chacun se sente bien dans le sien…

Retrouvez le blog de Glycine Blanche.
Retrouvez la vidéo New Garden.

Tout pour le jardin

Dans 2-3 semaines, il sera déjà temps de retourner dans les jardins pour commencer à préparer l'arrivée du printemps. Dès le mois de mars, les arbres auront besoin d'être taillés et les fleurs de printemps (les tulipes, les violettes et les myosotis entre autres) pourront être plantées. Au potager, ce sera le moment de bricoler, de faire les semis, repiquer et replanter sans toutefois oublier de continuer à protéger vos plantes avec un voile d'hivernage. Mais ce sera également le moment de repenser à votre jardin en lui-même !
Ne serait-ce pas le moment de rajouter quelques pots de fleurs ou encore quelques décorations de jardin ?

 

1. Forme buis écureuil Esschert Design 2. Gants de jardin Gardena 3. Arrosoir Jerrecycled Present Time 4. Sécateur à levier à lame franche Fiskars 5. Tablier Russian Flower Esschert Design 6. Scutle-haie Ryobi 7. Pot de fleurs haut New Garden

NEW GARDEN en fait voir de toutes les couleurs - interview vidéo

 

Oui, malgré le froid, la neige et le gel, gardons espoir car le printemps va bientôt revenir faire fleurir les jardins ! Pour vous faire patienter et vous donner du courage, nous avons demandé à Philippe Merriau, qui représente la société NEW GARDEN en France, de nous parler des nouveautés qui mettront de la couleur et de la bonne humeur dans les jardins.

A chacun sa miniature !

Des jeux radiocommandés, il y en a pour tous les goûts ! Que vous préfériez piloter un hélicoptère ou prendre la place de Sébastien Loeb, il y aura forcément un modèle fait pour vous !

1. Digicoptère piloté avec un smartphone 2. Hélicoptère Eurocoptère 3. DS3 Sport 4. voiture télécommandée Citroën DS3 WRC Red Bull de Sebastien Loeb