Interview de la marque Playmobil

Sur le blog Maginéa, on aime beaucoup aller à la rencontre des blogueurs et des marques que nous distribuons. Parce qu’une marque, ce n’est pas seulement un nom, un logo et des produits. Derrière une marque, il y a des hommes et des femmes passionnés par leur métier et leur entreprise.  Aujourd’hui, c’est chez Playmobil que nous nous arrêtons. Cécile L’Hermite, responsable marketing consommateurs France depuis 11 ans et fan des Playmobils depuis toujours, a accepté de répondre à nos questions !

Tout le monde connait les petits bonhommes en plastique de 7,5cm mais pouvez-vous nous dire comment tout cela a commencé ?

Le choc pétrolier (début des années 70). Avant le choc pétrolier, l'entreprise créait des jouets plus volumineux comme des caisses enregistreuses. Le propriétaire, Mr Brandstätter, demande alors à l'ingénieur, Mr Beck, de créer des jouets plus petits, qui nécessitent moins de matière. Son coup de génie : inventer un petit personnage aux traits caractéristiques, sans être personnalisés. L'enfant peut ainsi projeter l'image qu'il souhaite sur ses petits personnages. Quant à la taille des Playmobils, elle a été étudiée pour tenir parfaitement dans la main des enfants de 3 à 10 ans.

Quel a été le premier modèle à avoir été fabriqué ?

Il y a eu 3 premiers modèles. L'indien, le chevalier et l'ouvrier. Dès le début, les personnages ont été pensés pour évoluer.

Quels sont les produits préférés de vos jeunes clients ?

C'est très variable en fonction de l'âge, du cercle social et du genre ! Les enfants dont les grands-parents ont une ferme auront tendance à réclamer la ferme, tandis que le petit garçon dont le papa est pompier préfèrera la caserne.
Mais si on généralise vraiment, les thèmes qui comportent des animaux auront la préférence des plus jeunes. Les petits garçons sont davantage tournés vers les pirates et les chevaliers. Quant aux petites filles, elles aiment les maisons.
Ceci est très général ! En 2013, le best-seller a été l'hôtel.

Comment décidez-vous de lancer une gamme ?

La recherche de gamme est fastidieuse puisqu'un tiers du catalogue est renouvelé chaque année. 70 designers travaillent au quotidien sur les nouveautés. Par exemple, quand nous avons lancé le thème du Zoo, les designers se sont rendus dans des parcs zoologiques et ont étudié le comportement des enfants avec les animaux.
Mais nous avons la chance d'être une marque connue et très appréciée de son public. Nous recevons chaque mois environ 200 dessins d'enfants de  personnages qu'ils souhaiteraient avoir en Playmobil. Tous les dessins sont envoyés au siège en Allemagne, ils sont étudiés par les designers et si des thèmes reviennent souvent, une étude est lancée, voire une gamme nait.

Pourquoi avoir décidé de lancer une gamme pour les petites filles ?

Parce que cela répondait à une demande ! Les 1ers produits pour petites filles sont sortis en 1989 avec la Maison traditionnelle. Bien sûr, des petites filles avaient déjà joué avec des pirates ou des chevaliers Playmobil, mais avec cette gamme, on proposait un fleuriste, un landau, une cuisine…des accessoires avec lesquels elles ont tout de suite eu envie d’inventer des histoires. Depuis, on s'attache à renouveler les thèmes. Par exemple, on a eu des demandes pour intégrer des chevaux ailés dans le thème Princesse. C'est ce que nous avons fait en 2012. Aujourd'hui 40% des achats sont fait pour des petites filles.

Avez-vous déjà eu des demande de collection spéciale ?

Vous voulez parler de licences comme Pirates des Caraïbes ? Playmobil a depuis le début pris le parti de ne pas personnifier ses petits bonshommes afin de laisser à l'enfant la possibilité de s'identifier et de choisir la personnalité de ses personnages, selon ses envies. Donc, non, nous n'avons pas fait de collection spéciale et il ne nous est arrivé que très rarement de créer des thèmes spéciaux par pays.

Connaissez-vous le plus grand fan de Playmobil ? Comment est sa collection ?

Nous savons qu'il existe une communauté très active de playmodélisme. Dernièrement, il y a eu une reconstitution qui contenait plus de 20.000 personnages ! Mais notre métier au quotidien est avant tout de nous concentrer sur les enfants donc je ne suis pas capable de vous indiquer quel est le plus grand fan ou collectionneur de Playmobil.

L'écologie est un sujet au cœur des débats et notamment l'utilisation du plastique. Etes-vous sensibles à cela ?

Oui ! Les Allemands sont très sensibles à l'écologie. Déjà nous faisons fabriquer nos produits en Europe pour limiter les coûts de transports. D'ailleurs, les camions qui transportent les Playmobils sont remplis à la main et en vrac de manière à optimiser le trajet. Nous essayons d'utiliser le moins possible de carton. Et surtout, toutes les chutes de matière, suite à l'injection plastique des personnages, sont ré-embrayés dans la file de production. Par ailleurs, nous avons obtenu 2 labels de certifications environnementales !

Vous devez avoir des centaines d'anecdotes en 40 ans d'existence ! Si vous ne deviez en retenir qu'une, ce serait laquelle ?

En 1974, lorsque nous avons présenté pour la 1ère fois nos Playmobils au salon international de Nuremberg, les professionnels nous ont répondu "Ca ne marchera jamais". Du coup, à présent, en ce qui concerne nos jouets, nous ne faisons confiance qu'aux enfants.

Comment allez-vous fêter vos 40 ans d'existence ?

Au début, nous avions très envie de sortir nos produits collector. Mais pour les enfants, 40 ans, c'est ... vieux ! Donc nous avons laissé tomber cette idée. Par contre, nous avons fait des clins d'œil en glissant des cadeaux bonus dans chacun des 4 compact sets spécial anniversaire. Autrement, sur la page Facebook Playmobil France, nous avons lancé l'opération We love Playmo. C'est une page sur laquelle on invite nos clients à poster une photo qui illustre leur histoire d'amour avec leurs Playmobils ! Le grand gagnant remportera son poids en Playmobil ! Nous avons déjà eu beaucoup de participation et même de personnalités comme Jenifer ou Kev Adams.

Quelles sont vos nouveautés pour la fin de l'année 2014 ?

Parmi nos nouveautés, il y a un thème sur les dragons asiatiques, un autre sur les grands magasins et enfin, un thème global sur le camping ! Les ventes réalisées sur ces thèmes depuis le début de l'année laissent présager de beaux succès pour Noël ... et de nombreuses belle histoires.

 

Laisser un commentaire